L'HISTOIRE DE BUBENREUTH PAR LES HABITANTS EUX-MÊMES

Cette histoire de Bubenreuth est celle que ses habitants ont rédigée eux-mêmes pour le site Internet de leur commune.

https://www.bubenreuth.de/geschichte 

C'est, comme celle de sa voisine Erlangen une belle histoire qui montre combien la fraternité spontanée, le dépassement des difficultés et des différences sont autant de sources de progrès et de paix que la guerre et le repli sur soi sont sources d'affaiblissement et de régressions

 IMG 2260

Les luthiers de Schönbacher
à Bubenreuth depuis 1949

 

 

 

logoBuben1

Une courte promenade dans l’histoire locale de Bubenreuth

C’est sans doute au début ou au milieu du XIème siècle apr. J.C. qu'est  apparue l'agglomération de Bubenreuth. À l'époque, les représentants du roi dans lees châteaux et les résidences aggrandissaient leurs propriétés le long de la rivière Regnitz en défrichant la vaste forêt à l'est du fleuve. 

Le nom Bubenreuth (Bubenrode) signifie «défrichement du Bubo» (Budbert), c’est-à-dire qu’un homme nommé Bubo a défriché les bois, s’est installé et a construit une maison et une ferme.

La première mention de Bubenreuth date du 24 Novembre 1243. Ce document n'est certes pas authentique dans le sens propre du terme, mais il fut crée au XIIIème siècle en se basant sur la situation préexistante. Il existe également un acte mentionnant Bubenreuth datant du 25 Janvier 1386.

Bubenreuth a été tout au long des siècles un petit village rural dont le noyau central était constitué de deux fermes données en fief. Parmi ces deux fermes, la «Scherleshof» appartenait au baron Eyb, puis à MM. Volckamer de Kirchensittenbach. L’autre ferme était probablement le «Schmiedelhof», attribuée par le prévôt aux propriétaires du château de Rathsberg et faisait donc partie du doyenné de Bamberg. Bubenreuth appartenait au comté (Markgrafschaft) de Bayreuth.

IMG 2262

La Mairie de Bubenreuth

IMG 2259 

Le Luthier

Jusqu’à la réunification de l’Allemagne, Bubenreuth était le leader de la fabrication d’instruments à cordes frottées et à cordes pincées sur le territoire de l’ancienne République fédérale, et Bubenreuth joue encore aujourd’hui un rôle de premier plan dans la fabrication d’instruments à cordes.

Mais les constructeurs de violons ont aussi apporté leur patrimoine musical de l’Egerland. Ainsi, non seulement ils ont fabriqué des instruments, mais ils les ont aussi fait sonner de façon remarquable. Les fanfares et les chœurs en témoignent – et où ailleurs peut-on trouver un orchestre symphonique pleinement opérationnel dans un lieu de taille comparable?

Les coutumes traditionnelles de Franconie, par exemple la "Kerwa" (kermesse), qui est toujours célébrée à Bubenreuth à la Saint-Jean ou le dimanche après, et perpétuée dans une longue tradition avec la corporation estudiantine "Bubenruthia",  associée étroitement à Bubenreuth et ses habitants depuis environ 1817, ont marqué la vie locale. Aujourd'hui, les "Bubenreuther de souche", les "Nouveaux agriculteurs" et les "Nouveaux citoyens" cohabitent harmonieusement et ont fait en sorte que Bubenreuth est devenue une agglomération d'une certaine taille qui, en 2017, compte environ 4900 habitants et dispose de tous les dispositifs rendant la vie si confortable et agréable dans ce grand "village".