Présents et procurations :

 

HEYMAN Bernard et Marie, LESCANNE Jacques et Denise, CHAUOU William , NICOL Louis, HONNORAT Annick, LUX Anny, RAULT Marie Thérèse, LAFARGUE Maryse, PANNEAU Claude, ROUAULT Gérard et Marie Claire, BOUGEARD Annie, TROMEUR Jeannie, LE GRAS Olivier, CHARUEL Thomas, HAMONIC Nadine, NICOL Hélène, HONNORAT Charles, HUET Ulrike et Armel, MALLARD Gaud, SABOT Marie-Thérèse, RAYLER Marie Yvonne.

Début de l’Assemblée Générale à 20h30

 

RAPPORT MORAL

 

L’année 2018 était une année très satisfaisante pour notre association. Nous sommes restés fidèles à nos engagements :

  • De faire connaître l’Allemagne et d’ancrer notre action dans une démarche européenne (l’amitié franco-allemande est un socle indispensable mais non exclusif pour l’Europe)
  • De promouvoir la langue allemande
  • D’œuvrer pour un jumelage
    1. De travailler en synergie avec la municipalité et des associations locales.
     

RAPPORT D’ACTIVITÉ

 

  1. 1. Faire connaître l’Allemagne

 

  • Conférence : cette année (25/09) nous avions invité Brigitte Lestrade qui nous parlait des migrants en Allemagne et de leur intégration, problèmes et solutions
  • Kinoclub : comme l’avait demandé l’AG 2018, nous avons mis en place un cinéclub. Une 1re séance nous a amené au début de la RFA avec le film « Le miracle de Bern ».
    Le thème choisi pour 4 films entre octobre et mars était la RDA. Motivé par notre prochain voyage en Saxe (Leipzig et Dresden) cela a permis d’informer sur cette partie de l’Allemagne soumise à l’occupation soviétique et l’instauration d’un état totalitaire que la chute du mur en 1989 et la réunification allemande en 1990 ont heureusement terminé et permis à sa population de bénéficier des bienfaits de l’état de droit démocratique.

La fréquentation du Kinoclub tourne entre 25 et 40 personnes.

 

  • Ateliers jeunes : nous avons proposé deux ateliers bricolage au centre des Loisirs autour des coutumes allemandes (calendrier de l’avent et Weihnachtsplätzchen). Cette activité a été très bien accueillie.
  1. 2. Promouvoir la langue allemande

 

  • TAP : jusqu’aux vacances d’été 2018, Thomas a assuré l’initiation à l’allemand à l’école élémentaire, épaulé par nous quand il fallait. Avec le retour aux anciens rythmes scolaires, cette initiation prenait une fin ; mais dès la rentrée 2017/18 un poste profilé allemand a été crée à l’école Jacques Prévert. Ainsi les enfants saint-gillois continuent à découvrir l’allemand et à pouvoir choisir le bi-langues en 6ème.
  • Cartes Postales : Plusieurs échanges de cartes postales ont eu lieu entre l’école Jacques Prévert et l’école de Bubenreuth ; ils portaient notamment sur la vie quotidienne ici et là-bas. L’AFA a fait l’intermédiaire par la traduction de ces cartes.
  • Stammtisch : pour les adultes désirant parler allemand, les Stammtisch ont continué tout au long de l’année, avec une fréquentation de 5 à 8 personnes.

  1. Jumelage

Nous avons fait de grands pas en avant :

  • Fin avril Norbert Stumpf, maire de Bubenreuth, a fait une visite surprise à Saint Gilles. Il a été reçu à la mairie par Jacques Benzerara et les chefs des services (en absence de Philippe Thébault, en vacances à ce moment là). Il a énormément apprécié notre accueil ; l’idée de signer un partenariat a été avancée.
  • En octobre, une délégation de 11 personnes de Bubenreuth nous ont fait l’honneur d’une visite. Ils avaient choisi cette date pour pouvoir participer à notre Oktoberfest. A Bubenreuth, ils ont constitué une association qui propose des activités analogues aux nôtres (Stammtisch, exposés sur notre région, réunion publique d’information sur Saint Gilles …). En nous transmettant un calendrier des moments forts et des leurs vacances, c’est nous maintenant de penser à une visite retour.
  1. Synergies

 

  • Marché de Noël : sans le partenariat avec la municipalité et SGS, nous ne pourrions organiser le marché de noël. C’est une excellente chose dont tous profitent : du gagnant-gagnant !
  • Oktoberfest : pour cette manifestation aussi, la coopération entre plusieurs associations était un atout pour son rayonnement (180 personnes cette année, un bon tiers de plus que l’année dernière). Reste à équilibrer le budget – car nous ne pourrons nous permettre un gros déficit comme cela à répétition.
  • Buvettes : Nous avons pris en charge quelques buvettes lors d’événements culturels. Cela donne une visibilité à notre association et rapporte un peu d’argent.

 

RAPPORT FINANCIER

 

Olivier LEBRAS, Trésorier de l’association fait un rapport détaillé de nos recettes et dépenses.
Les cotisations rapportent 450 euros, du même niveau que les années précédentes. La cotisation de la Mairie se monte à 123 euros, mais nous donne une subvention supplémentaire du niveau du recueil des droits de place du marché de Noël.

Nous avons également quelques rentrées par la tenue des buvettes des évènements municipaux.
Ces recettes nous ont permis de recevoir en juillet le Maire de Bubenreuth, puis la délégation de Bubenreuth qui nous a rendu visite en octobre.
Nous n’avons de ce fait pas pu assurer l’équilibre de l’Oktoberfest qui a eu par contre l’immense mérite de donner une image très positif de notre association tant à nos invités allemands qu’aux 180 personnes qui y ont pris part

 

VOTE DES RAPPORTS

 

  • Rapport moral voté à l’unanimité des présents et représentés
  • Rapport d’activité voté à l’unanimité des présents et représentés
  • Rapport financier voté à l’unanimité des présents et représentés

ÉLECTION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

 

Nos statuts précisent que l’Assemblée Générale doit renouveler son conseil d’administration par tiers chaque année. Traudel ARZILLIER, Hélène NICOL et Françoise LEGEARD étaient en fin de mandat, mai se représentent.
Gaëlle GORON a démissionné l’an dernier en raison de sa charge de travail. Nadine HAMONIC et Jeannie TROMEUR se portent candidates.
Nous avons donc maintenant un conseil d’administration de douze membres (date de début de mandat entre parenthèses) :

                

ARZILLIER Irmentraud (2019)               

CHARUEL Thomas (2018)

CHAUOU William (2017)

HAMONIC Nadine (2019)

HONNORAT Charles (2017)                 

HUET Ulrike (2016)

LEBRAS Olivier (2016)

LEGEARD Françoise (2019)

LUX Anny (2018)

MALLARD Gaud (2018)

NICOL Hélène (2019)

TROMEUR Jeannie (2019)  

 

ORIENTATIONS 2019 :

 

Un débat s’installe sur les orientations à poursuivre, à modifier ou à créer au cours de l’année 2029.

 

Voyage en Saxe (7- 15 avril 2019)

L’organisation de ce voyage avait été décidée lors de l’Assemblée Générale de l’an dernier. Sa préparation a commencé depuis longtemps. Une vingtaine de personnes sont inscrites. De nouveau des cours d’initiation à l’allemand sont proposés toutes les semaines pour ceux qui n’ont jamais fait d’allemand.

 

Actions pour enfants :

-  Nous proposerons un atelier « Pâques » au centre des Loisir le mercredi 3 avril (juste avant les vacances). Inscrits : Nadine, Maryse, Thomas et Ulrike

-  Nous essayerons de relancer l’école élémentaire pour l’échange cartes postales, et pour sonder les enseignants pour un éventuel échange : Ulrike reprend contact avec le directeur

 

Charte de jumelage :
Pour concrétiser le jumelage, la première étape est la rédaction d’une charte de partenariat antre Bubenreuth et Saint Gilles. Un petit groupe avec Ulrike, Charles, Nadine, Thomas et Jeannie s’est déclaré prêt à y travailler ; nous préparerons un projet que nous soumettrons à la municipalité puis à nos amis de Bubenreuth.

Il est proposé de mettre sur pied une commission de jumelage auquel participeront Marie Thérèse SABOT et Brigitte LEPORCHER, Jeannie TROMEUR, Gaud MALLARD et Ulrike Huet

Il est destiné à faire passer les informations sur les bénéfices de ce jumelage notamment auprès des associations saint-gilloises et les écoles.

Dans un premier temps, passer les informations sur Bubenreuth par films, DVD, organiser une réunion publique. Il devra susciter des échanges de toutes sortes entre nos deux communes, compte tenu des associations et des intérêts communs. 

     

Nous devrons intéresser les autres associations (sportives en particulier) et l’école à envisager des échanges.
Faire un échange une première fois, n’est pas toujours facile. Nous aurons besoin de beaucoup de force de persuasion et nous comptons sur tous pour s’atteler à cette tâche.

 

Voyage à Bubenreuth :

Une fois la charte de partenariat acceptée par les deux municipalités, il faut envisager un voyage d’une délégation vers Bubenreuth délégation) aura comme tâche de faire avancer la signature de la charte. La participation d’élus sera indispensable.

 

L’association et les élections européennes.

Charles HONNORAT soulève la question de la participation de notre associations aux débats qui précèderont les élections européennes. Nos statuts précisent que nous sommes une association non partisane mais avec un net engagement pour l’Europe qui se doit d’œuvrer au rapprochement entre les peuples pour une construction européenne citoyenne.
Une telle initiative au moment crucial des élections européennes fait l’unanimité des présents.
Il semble toutefois difficile d’organiser une soirée dans laquelle chaque liste, chaque parti pourrait exposer ses points de vue.
Il est proposé d’organiser un débat critique avec des représentants non politiques mais spécialistes des questions européennes où on pourrait également réfléchir sur les modifications à apporter au système actuel.
Plusieurs associations rennaises pourraient être sollicitées qui disposent également de documentation et d’expositions.

 

Conférences.

Plusieurs conférences peuvent être organisées par nous ou en collaboration avec des associations saint-gilloises et rennaises :

-  20 mai à 18h, à l’Espace Ouest France, conférence de Marion GAILLARD , organisée par la FAFA sur l’apport et le rôle du couple franco-allemand dans la construction européenne.

-  18 octobre, conférence « Comment conclure » de Hans HERZ à Saint-Gilles, en partenariat avec Histoire et Patrimoine qui aborde la période d’après la 1re guerre mondiale, porteuse de nouveaux conflits.

-  8 novembre, conférence sur la chute du Mur vue par les allemands de l’Est par Saskia Hellmund, originaire de RDA.

 

Oktoberfest.

Il est décidé de renouveler cette année encore cette fête qui, les deux premières années a un bon impact : 100 personnes la première année, 180 la seconde année. Il conviendra toutefois de rester vigilants à son équilibre budgétaire. Plusieurs pistes ont été discutées. Peu acceptent d’augmenter de façon importante le prix d’inscription : Il est à 18 euros et ne doit pas être élevé dans des proportions notables. On peut, à l’expérience acquise diminuer les dépenses : coût des achats (toujours en trop de choucroute les deux premières années), se contenter d’un apéritif d’entrée sans offre de bouteille de vin, renégocier les prix en conservant toutefois les commerçants de Saint-Gilles, diminuer les inscriptions gratuites ou à prix réduits, etc.

On veillera à améliorer la Sono : Claude Panneau s’en occupera ; il sollicitera Claude Gautier pour qu’au moins deux personnes soient initiées. Claude a également des idées pour améliorer l’éclairage de la salle. Il contacte la CVA (Christophe Chesnais) pour les deux questions

Jeannie Tromeur, toujours membre de la BAMS se propose de former un groupe plus restreint de musiciens qui joueraient essentiellement de la musique traditionnelle à danser (avantage : pas ou moins de contributions SACEM).

Buvettes.

 

Il s’agit là d’une activité qui a le double mérite de faire entrer quelques recettes et de faire connaître notre association. Deux dates ont déjà été retenues :

 

     -     le 8 février avec Nadine, Ulrike ; Gaud apportera cidre et jus de pommes.

     -     le 22 juin, Gala de danse avec Thomas, Marie Thérèse Rault et Anny LUX, ?

Il faut toutefois veiller à ne pas surcharger les actions, notamment entre les mois de septembre et octobre.

   
 

Kinoklub.

Il s’agit d’une première initiative d’un film par mois le dimanche soir d’hiver à 18h.
Cela a eu un bon succès. Il est décidé d’en renouveler l’expérience.
Ulrike propose comme thème la vie des turcs en Allemagne. Le film « Egal à égal » sur la différence et l’intégration de handicapés pourrait également être intéressant (proposé par Michel Barraud qui nous avait déjà proposé le Miracle de Berne)

La séance est levée à 22h30.

 

À l’issue de cette assemblée, beaucoup d’entre nous ont payé leur cotisation de l’année 2019.