ASSOCIATION D’AMITIÉ FRANCO-ALLEMANDE DE SAINT-GILLES

 

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU LUNDI 9 JANVIER 2017

Participants : Ulrike HUET, Charles HONNORAT, Nadine HAMONIC, Annie LUX, Stéphanie LEMARCHANDEL, Olivier LEBRAS, Annie BOURDOIS, Marcel BOURDOIS, Hélène NICOL, Marianne JEZEQUEL, représentant la Municipalité, Murielle FERON, Marie HEYMAN, William CHAUOU, Gaëlle GORON,

Absents Excusés avec procuration : Gaud MALLARD (Huet), Michel BUREL (HUET), Marie-Thérèse ERNOULT, Françoise LEGEARD,

Ouverture de l’Assemblée à 20h45

Rapport moral et d'activités

La Présidente Ulrike HUET présente le rapport moral de l’Association :

Notre association s’est fortement impliquée dans la vie de notre village. Ainsi avons nous organisé seuls ou en partenariat avec d’autres associations plusieurs manifestations publiques qui ont contribué à mieux faire connaître l’Allemagne sous divers aspects (histoire, culture, coutumes) et à souligner la dimension européenne nécessaire.

Agir dans le sens de la paix en Europe en créant l’amitié entre les peuples est une volonté forte de notre association d’amitié franco-allemande.

La nôtre, comme toutes les associations d’amitié franco-allemande et comités de jumelage, sont nés du désir de surmonter les haines issues des nationalisme pour fonder une paix durable en Europe par le rapprochement mutuel et l’amitié.

Cela reste ô combien nécessaire Aujourd’hui !

En mai, ce furent co-organisée avec l'Association Vivre En Paix Ensemble (VEPE) :

  • l’exposition sur l’aide apportée par des Allemands aux Juifs pendant l’époque nazie,
  • la conférence de Magda HOLLANDER LAFON
  • et le concert de musique klezmer des Bubbey Mayse

 

Ces actions ont montré que le respect et la compréhension d’autres cultures, l’aide aux personnes persécutées ont été présents même aux pires moments de l’histoire allemande.

     
 

En novembre, le spectacle-Kabarett de la Deutsche Bühne Rennes avec la comédienne Katja Krüger était le point final de la magnifique exposition, organisée par les associations :

  • Histoire et Patrimoine de Saint-Gilles,
  • HBt 44,
  • Vivien Blandin.

Ce spectacle a démontré l’évolution des peuples allemands et français vers le désir de paix pendant la 1re guerre mondiale.

 

En décembre enfin, ce fût  le Marché de Noël co-organisé avec Saint Gilles Solidarité avec le soutien de la municipalité que nous remercions, est l’occasion de mettre en lumière la jolie coutume de fêter Noël, fête de l’amour, de l’harmonie et de la lumière, symbole du renouveau et de l’espoir.

C’est une belle animation pour Saint Gilles et aussi pour nos associations aussi un moyen de financer nos projets.

 

 

  

Activités autour de la langue allemande : « Ohne Sprache kein Gespräch » (pas d’échanges sans connaissance de la langue), tel était l’an dernier le fil conducteur de la Fédération des Associations d’Amitié Franco-Allemande à laquelle nous avons adhéré.

Un souci permanent de notre association est de promouvoir l’allemand. Comme le soulignait le thème du congrès des Associations franco-allemands en 2015, la langue est la base de tout échange.

Ainsi nos rencontres informelles Stammtisch ont régulièrement rassemblé 2 fois par mois, entre 6 et 12 adhérents, désireux de pratiquer un peu la langue allemande.

Nous avons pris en charge une initiation à l’allemand dans le cadre des Temps d’Activités Périscolaires (TAP). Pour l’année 2016/17 nous avons trouvé une future professeur d’allemand ce qui nous a permis pour la première fois de proposer cette activité toute l’année, à raison de deux séances par semaine. Nous continuons à intervenir en tant que bénévoles pour épauler la jeune enseignante en fonction de ses besoins. Elle est rémunérée par moitié par l’Office Franço-Allemand pour la Jeunesse (OFAJ) et par moitié par la municipalité que nous tenons ici encore remercier pour son soutien. Il nous reste à pérenniser cette activité en la faisant reconnaître par l’Education Nationale.

L’Atelier Jeunes se proposait plus cette année de faire connaître aux jeunes les coutumes allemandes au cours d’atelier en mettant la main à la pâte, en fabriquant des objets. La fréquentation en a été satisfaisante.

 

Le jumelage avec un village allemand était un objectif important de notre association, car il pourrait concrétiser le rapprochement par des échanges entre associations, scolaires et citoyens. Ainsi, en mai 2016, nous avons envoyé une délégation à Bubenreuth en Bavière où des contacts avaient été noués avec la municipalité dès septembre 2015. Nous avons rencontrée le Maire, des associations et une professeur des Ecoles. Nos propositions – concert commun à Saint Gilles en juin 2017 entre le Musikverein et Si ça vous Chante, rencontre amicale de jeunes footballeurs, échange de cartes postales entre écoliers – ont été accueillies favorablement. Fin août, nous avons présenté le village dans une réunion publique (malheureusement peu fréquentée).

Seule l’action « cartes postales » est en cours de réalisation. Malgré nos efforts, la motivation de notre Chorale, nous avons dû annuler le concert. Les Allemands, après longue réflexion trouvent notre village trop loin – ils abandonnent, probablement définitivement. Nous devons donc, si possible pendant cette assemblée générale, redéfinir une nouvelle orientation de ces échanges.

C’est dans ce contexte que nous nous proposons cette année d’organiser un voyage-découverte en Allemagne dont les dates et les objectifs restent à déterminer

Dans cette même optique, nous envisageons de nous rapprocher de comités de jumelage qui fonctionnent (La Chapelle des Fougeretz, Pacé, Rennes qui coordonne les jumelages dans la région d’Erlangen)

Parmi les activités ponctuelles que nous avons engagées les années précédentes, nous nous proposons cette année d’organiser :

Mercredi 8 mai, à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme, une conférence sur la place de la femme en Allemagne et en France. Nous avons contacté Brigitte LESTRADE qui est professeur à l’Université de Cergy-Pontoise. La même semaine, nous envisageons une exposition sur Munich et la Bavière, en prévision du projet de voyage dont nous venons de parler.

En juin, faute de pouvoir recevoir nos amis de l’association de musique de Bubenreuth, nous pensons proposer un concert de musique allemande avec Si ça vous chante et l’orchestre Ars Juvenis.

En décembre, comme les deux années précédentes, nous proposons de poursuivre avec Saint-Gilles-Solidarité et la Mairie l’organisation de notre Marché de Noël.

Rapport financier

Le Trésorier de l’Association, William CHAUOU présente l’état des comptes de l’association pour cette année 2016.

Notre budget est parfaitement équilibré, les recettes totales dépassant de 90 euros l’ensemble de nos dépenses :

Les recettes à hauteur de 2890 € viennent principalement du Marché de Noël : 684,96 € pour l’organisation proprement dite et 723 € pour le stand de l’AFA-SG. Les adhésions et dons se sont élevés à 425 €.

Les dépenses de 2800 € ont été dues à l’organisation de nos manifestations de mai et novembre dont les recettes ne compensent jamais les dépenses et une somme de 650 € de participation au voyage des quatre membres de l’association qui sont partis faire le voyage de prise de contact avec Bubenreuth.

Le rapport moral et financier ainsi que le rapport financier sont mis au vote et validés à l’unanimité.

Renouvellement du CA

Le conseil d’administration de notre association doit contenir au moins six membres. Il est renouvelable par tiers. Le tiers sortant a été tiré au sort parmi les administrateurs qui ont été élus avant 2016 : Ce sont Charles HONNORAT, William CHAUOU, Gaëlle GORON.

Candidats : Charles HONNORAT, William CHAUOU, Gaëlle GORON.

Les candidats sont élus à la majorité.

Le nouveau bureau comporte donc comme en 2016:

  • Irmentraud ARZILLLIER -2016-,
  • William CHAUOU- 2017-,
  • Gaëlle GORON -2017-,
  • Charles HONNORAT -2017-,
  • Ulrike HUET -2016-,
  • Olivier LE BRAS -2016-,
  • Françoise LEGEARD -2016-,
  • Anny LUX -2015-,
  • Gaud MALLARD -15-,
  • Hélène NICOL -2016-,

soit 10 membres.

Discussion

Les projets exposés ont fait l’objet d’une riche discussion d’où ont émergé d’autres idées :

Ulrike HUET a soulevé la question de la mobilisation des membres de nos deux associations pour l’organisation de nos activités en particulier du Marché de Noël qui a été remarquablement assuré, mais par un nombre restreint de bénévoles. Nous avons sollicitée plusieurs personnes non-membres qui ont d’ailleurs répondu avec enthousiasme. Marianne JEZEQUEL, adjointe chargée de la culture nous informe de la création d’un groupe de solidarité inter-associatif qui permettra justement de solliciter l’intervention de membres d’une autre association de façon ponctuelle en cas de besoin.

À l’évocation de l’atelier cuisine organisé pour les jeunes au moment de Noël, il est proposé d’en organiser un à destination des adultes. William CHAOU estime que ceci peut être envisageable pour un atelier de trois heures à condition de trouver un endroit qui s’y prête. Gaëlle GORON nous informe que les Bobinettes organisent leurs ateliers cuisine à la Grange. Le faire à la Grange

Charles HONNORAT évoque l’évaluation réalisée lors du dernier Marché de Noël auprès des exposants. Ceux-ci sont très satisfaits de l’accueil qui leur est fait, de l’organisation générale mise en place et de la qualité de la restauration sur place (plats, galettes saucisses, gâteaux). Il propose que l’an prochain, on axe plus la communication sur la possibilité de cette restauration qui est un moment fort de convivialité.

Il est suggéré la loterie mise en place ces deux dernières années avec succès par Annie LUX, à des petits objets qui seraient offerts gracieusement par des exposants qui le souhaiteraient.

Il est suggéré également de mettre en place avec le cinéma de Romillé une soirée de cinéma allemand ouverts à tous. Ulrike HUET signale que cette idée a été mise en place par le comité de jumelage de Chartres et que cette même idée a conduit à la création du Festival du cinéma allemand de Dinard. Nous pourrions donc explorer les collaborations avec les responsables de ces deux manifestations pour mutualiser les frais de location de film.

Les difficultés de la mise en place d’un jumelage avec Bubenreuth sont également évoquées. Ulrike HUET explique que les plus anciens sont réticents à la longueur d’un voyage vers Saint-Gilles, mais fait remarquer que cela n’empêche pas certains jumelages de fonctionner entre Rennes et Erlangen.

Ceci explique la nécessité des échanges d’expériences avec tous les responsables de jumelage de Rennes-Métropole pour trouver des solutions, et peut-être les mutualiser. Par ailleurs, la municipalité de Bubenreuth est en cours de jumelage avec le village tchèque d’où sont issus les luthiers installés à Bubenreuth en 1948. Il est donc nécessaire d’attendre un peu et, en attendant, de poursuivre ce qui pourrait marcher.

Il est suggéré de proposer aux cyclotouristes de Saint-Gilles de faire une course Saint-Gilles-Bubenreuth. Cela représente environ 1.000 km.

La proposition d’organiser un voyage de tourisme et de découverte de la Franconie est longuement discutée. Il apparaît qu’il serait plus souhaitable de le proposer la première semaine des vacances de Toussaint, du 21 au 28 octobre. Le conseil d’administration pourrait étudier la possibilité et le coût d’un voyage en car, des possibilités d’hébergement et de programme de visite. Public visé : soit des adultes, soit des familles.

___________________________________________________________________________________________


RÉUNION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

LUNDI 9 JANVIER 2017

Présents : Ulrike HUET, Charles HONNORAT, Ulrike HUET, Olivier LEBRAS, Willliam CHAOU, Annie LUX, Hélène NICOL

Absent : Gaud MALLARD, Irmentraud ARZILLIER

Élection du bureau au sein du CA :

  • Présidente : Ulrike HUET
  • Vice-Président : Charles HONNORAT
  • Secrétaire : Hélène NICOL
  • Secrétaire-adjointe : Françoise LEGEARD
  • Trésorier : Olivier LEBRAS
  • Trésorier-adjoint : William CHAUOU